A la Une

Rentrée 2016

Offres de thèses et post-doc

dans les laboratoires du GDR

(Consulter la rubrique emplois)


  • Ecole du GDR OXYFUN, 25-30 sept. 2016, Carry-le-Rouët - Ecole labellisée par le CNRS

    Le GDR OXYFUN, l'IM2NP et le CEMES organisent une Ecole thématique sur les caractérisations avancées des oxydes fonctionnels. Cette Ecole portera sur le champ spécifique d'application, les limites, le mode opératoire et l'interprétation des résultats associés à quatre techniques de caractérisation : la microscopie électronique en transmission, la sonde atomique tomographique, la diffraction de rayons X ainsi que la spectroscopie de photoélectrons.

    Cette école est ouverte à tous les chercheurs, ingénieurs et étudiants (académiques, industriels) avec une priorité pour les doctorants et jeunes chercheurs.

  • DATES IMPORTANTES         Pré-inscriptions : 15 Juin 2016               Inscriptions : 1er Juillet 2016

       Le site : http://www.im2np.fr/EcolethemOxyfun2016/index.html

"Dépôt de films minces par PLD: 30 ans de recherche, matériaux, applications innovantes"

(http://www.european-mrs.com/meetings/2016-fall/2016-fall-symposia-program)
EMRS_Fall_Meeting_2016_PLD_Symp_Y_.pdf

Publications dans un numéro spécial de Applied Surface Science (avec révision standard, à confirmer).
Date limite de soumission des résumés : 16 mai.

Procédure de soumission à l'adresse suivante:
http://www.european-mrs.com/meetings/2015-fall/how-submit-abstract
Les organisateurs
Eric MILLON                        GREMI, Orléans, France
Petar ATANASOV                Académie bulgare des sciences, Sofia, Bulgarie
Maryline GUILLOUX-VIRY     Institut des Sciences Chimiques de Rennes, France
Thomas LIPPERT                 Villigen PSI, Suisse

 

Le GDR 3660 "Oxydes fonctionnels : du matériau au dispositif” (OXYFUN) a été créé au 1er Janvier 2014 pour une durée de 4 ans. Il couvre le domaine des oxydes fonctionnels, depuis le matériau jusqu’au dispositif.

Ce GDR regroupe environ 660 personnes, dont 460 chercheurs de 50 laboratoires académiques, environ 200 doctorants, une quinzaine de chercheurs du CEA-LETI et 8 industriels.
Le GDR 3660 est une Unité de l'INSIS et a pour Instituts secondaires l'INC et l'INP.



Pourquoi un GDR sur les oxydes fonctionnels ?

Les futures technologies de l’information devront bénéficier de l’intégration de matériaux très variés, parmi lesquels les oxydes fonctionnels qui permettent d’envisager un spectre large de composants et systèmes en réponse aux grands challenges sociétaux, technologiques ou économiques.
Les oxydes fonctionnels en couches minces, hétérostructures et nanostructures présentent une très grande variété de propriétés physiques. Il s’agit d’oxydes de métaux de transition, de métaux alcalino-terreux, de lanthanides ou de métaux pauvres  - composés binaires (HfO2, ZrO2, TiO2, Al2O3, Ta2O5, Y2O3, MgO, VOx, ZnO, NiO, MnOx etc…) ou composés de formulation ternaire ou supérieure (SrTiO3, BiFeO3, SrBi2Ta2O9, etc…) et de solutions solides de ces composés (Ba(Sr)TiO3, Hf(Y)O2…).
Les recherches sur les nouveaux diélectriques de grille à forte permittivité démarrées à la fin des années 1990s pour l’industrie CMOS ont joué un formidable rôle d’entraînement dans le domaine des oxydes fonctionnels. Ainsi, des applications complémentaires et/ou différenciées comme les nouveaux types de mémoires non volatiles (OxRAM) ou les structures à capacité élevée ont profité de ces études. En parallèle, les oxydes complexes (piézoélectriques, ferroélectriques, magnétiques, multiferroïques...) ouvrent également des champs nouveaux d'applications dans le domaine des micro-nanotechnologies pour l’intégration de fonctionnalités variées.
L’introduction de ces nouveaux matériaux et la miniaturisation continue des systèmes depuis plus de 50 ans conduisent à de nouveaux challenges en termes d’élaboration, de caractérisation, de compréhension des propriétés à une échelle micro ou nanométrique et de mise en œuvre dans les dispositifs. Ces défis sont pluri- et inter-disciplinaires ; ils font appel à la chimie, la physique, la science des matériaux, la technologie et l’ingénierie afin de pouvoir passer du matériau optimisé en termes de structure et de propriétés physiques au dispositif fonctionnel.

 

Rôle du GDR :

L’objectif principal de ce GDR est de rassembler et de créer des ponts entre les communautés impliquées dans la recherche sur les oxydes fonctionnels pour que le couplage entre les aspects i) matériaux (couches, hétérostructures,  nanostructures…), ii) propriétés structurales et physiques, iii)  nanotechnologies de l’intégration et finalement iv) propriétés des dispositifs, puisse être renforcé.
Un autre objectif du GDR est de mettre en lien les communautés académiques et industrielles, comprenant les grands acteurs de la microélectronique, des télécommunications, de l’aéronautique ou des matériaux ainsi que les start-up et PMEs du secteur.

 

Twitter